Une victoire méritée à domicile pour Nissan

nissan-blancpain-endurance-series-silverstone-2

Le Nissan GT Academy Team RJN a remporté, dimanche 2 juin, la victoire en catégorie Pro-Am de la deuxième manche des Blancpain Endurance Series à Silverstone. Cette première victoire de catégorie de la Nissan YouTube GT-R Nismo GT3 N°35 décrochée par Nissan en Blancpain Series a un goût d’autant plus sucré qu’elle s’est déroulée sur les terres de la GT Academy.

A la douceur se mêle souvent l’amertume et Silverstone n’a pas échappé à la règle : la Nissan GT-R Nismo GT3 N°32 fut en effet contrainte à l’abandon dans les dernières étapes de la course en raison d’une défaillance technique.

Les qualifications ont eu lieu le dimanche matin et, grâce à un surprenant tour d’Alex Buncombe, la N°35 s’est positionnée à la seconde place sur la grille aux côtés Aston Martin Racing en pôle position. Ce fut à Lucas Ordonez de démarrer avec les honneurs et l’Espagnol s’est retrouvé face à Darren Turner, le double vainqueur du Mans sur Aston Martin. Grâce à un brillant départ, Lucas a pris la tête lors du premier tour.

« Dans les ultimes instants précédant le départ lancé, j’avais les yeux fixés sur le rétro extérieur de la voiture de Darren pour m’assurer de ne pas passer devant lui avant le feu vert, explique Lucas. « Après un bon départ, j’ai réussi à faire l’extérieur au premier virage. Ensuite, j’ai fait tout mon possible pour creuser l’écart mais je devais aussi veiller à mes pneus ».

En attendant, la GT-R GT3 N°35 connut un début de course mouvementé alors que Wolfgang Reip, parti en 33e position, s’efforçait de remonter des places. Un accident devant lui sema la confusion et le Belge dut faire un arrêt anticipé aux stands pour de rapides réparations de carrosserie. Il rejoignit ensuite la piste et signa bientôt un excellent chrono.

A l’issue de 13 tours où l’Aston Martin fut maintenue à distance, Lucas se laissa distancer par un concurrent et Turner passa en trombe, talonné par la Nissan. Lucas fit un arrêt au stand après une heure de course pour passer le volant au lauréat allemand de la GT Academy 2012, Peter Pyzera. L’Allemand s’installa immédiatement dans le rythme des pros, mais écopa malheureusement d’un drive-through pour avoir doublé sous drapeaux jaunes. La N°35 se trouva reléguée derrière les dix premières mais Peter demeura en tête du classement Pro-Am.

Steve Doherty prit le volant de la GT-R GT3 N°32 pour le second tour et, comme ses camarades lauréats de la GT Academy, s’efforça avec professionnalisme de replacer la GT-R dans l’ordre du classement. Il avait déjà beaucoup progressé au moment de passer le relais à Mark Shulzhitskiy.

« Je suis rentré dans la course et ai fait un premier tour qui s’est bien passé, explique Mark. Ensuite, à mon second tour, j’ai eu tout d’un coup un problème de bperte de puissance. J’ai pensé pouvoir rentrer aux stands quand j’ai vu de la fumée et à ce moment-là, je me suis rangé sur le côté près du poste de sécurité incendie. C’est dommage de terminer à cause d’un problème technique ».

Le diagnostic du problème sera effectué une fois la voiture de retour à l’atelier RNJ.

Alex Buncombe a effectué le tour final au volant de la GT-R restante, qu’il a ramenée à bon port à la 10e place au général et à la première de la catégorie Pro-Am.

« La voiture était superbe à piloter et parfaitement équilibrée, confie son coéquipier Lucas. J’ai vraiment apprécié d’être là et de participer à une belle bagarre, même lorsque je devais deviner les trajectoires de certains concurrents. Je me sens motivé comme jamais et ca tombe bien car pour nous, le prochain coup, c’est Le Mans ! ».

Tout a réussi ce dimanche à Lucas qui a réalisé le meilleur chrono de la course. Au départ d’une grille de près de 60 voitures avec 20 vrais pros parmi les engagés, ce n’est pas un mince exploit.

Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.

Facebook Comments