Le département Nismo brille aux quatre coins du monde

nismo-course-race-nissan-gtr-sport-2

Pour cinq des pilotes Nissan en LM P1, le week-end a été bien rempli à l’occasion des 24 Heures du Nürburgring et des European Le Mans Series.

DANS LE TOP TEN DES 24 HEURES DU NURBURGRING

Cette année, après les tragiques événements survenus en VLN 1, les 24 Heures du Nürburgring ont été plus difficiles que jamais pour Nissan. Le fait de terminer à la neuvième place au terme de 24 heures d’une course exténuante témoigne de l’intensité du travail effectué par Nissan GT Academy Team RJN, NISMO, Nissan Allemagne et, bien sûr, par la formation de pilotes.

La Nissan GT-R NISMO GT3 N°35 a pris le départ de la course en 31e position après avoir manqué de peu une place dans le Top 30 à cause d’une pénalité lors de la séance de qualification. Samedi à 16h00, Michael Krumm s’est élancé avec l’objectif de venir à bout des 24 heures suivantes sans encombre. Buncombe lui a succédé au volant, puis ce fut au tour d’Ordonez et ensuite de Hoshino san, chaque pilote effectuant un simple relais pour commencer.

« C’est un magnifique résultat pour Nissan, NISMO et RJN Motorsport« , a déclaré Buncombe. « La voiture a fonctionné à merveille et, surtout, nous ne l’avons pas abimée! Le travail de tous mes compagnons d’écurie a été splendide et nous avons pu effectuer l’intégralité de la course sans devoir faire passer la voiture par le garage une seule fois. »

CADENCE REMARQUABLE POUR LES PILOTES NISSAN LM P1 À IMOLA

Au départ des 4 Heures d’Imola, Harry Tincknell a jailli comme un diable hors de sa boîte. Au volant de la Gibson-Nissan N°38 de JOTA Sport, Tincknell s’est installé en tête et s’est rapidement ménagé une avance confortable avant que celle-ci soit réduite à néant par l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Une fois la neutralisation passée, il a creusé de nouveau l’écart avant de céder le volant à ses équipiers du team JOTA. Dans la catégorie P3, Mark Shulzhitskiy effectuait ses débuts au sein de Lanan Racing et grâce à son pilotage tout aussi flamboyant, il s’est maintenu à la deuxième place tout au long de son relais.

« Leur pointe de vitesse nous a convaincu d’engager Harry et Mark pour notre programme en LM P1« , a commenté Darren Cox, responsable de Nissan. « Bien qu’ils aient emprunté des chemins différents pour accéder au sommet, ce sont deux pilotes incroyablement rapides et également conscients que cette discipline est avant tout un sport d’équipe. C’est ce qu’ils ont démontré aujourd’hui. »

L’issue de la course a été difficile pour Sir Chris Hoy et Gaétan Paletou, le vainqueur de la GT Academy 2014, au volant des Ginetta-Nissan du Team LNT. Malgré un pilotage irréprochable de la part de Hoy et de son équipier Charlie Robertson, la voiture N°2 a terminé la course dans le box à la suite d’un problème de boîte de vitesses. Paletou et son partenaire Mike Simpson ont également dû composer avec des problèmes mécaniques et se sont classés sixièmes.

nismo-course-race-nissan-gtr-sport-3 nismo-course-race-nissan-gtr-sport-6 nismo-course-race-nissan-gtr-sport-8 nismo-course-race-nissan-gtr-sport-9 nismo-course-race-nissan-gtr-sport-10

via Europe Auto votre concessionnaire Nissan à Cannes et Antibes – Nissan High Performance Centre.